Chargé.e de projet – Collectivités ZéN

Poste salarié permanent : 35 h/s

La gestion collaborative de projet et le développement des communautés n’ont pas de secrets pour vous ? Vous détenez une compréhension fine des enjeux de transition et de justice sociale au Québec, ainsi que des dynamiques du mouvement environnemental ?

Postulez dès maintenant ! Les candidatures seront acceptées jusqu’au 8 juin.

Contexte et organisation

LE FRONT COMMUN POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (FCTÉ)

Créé en 2015, le FCTÉ regroupe plus de 75 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes représentant collectivement 1,8 million de personnes. Conscient de l’interdépendance des dimensions écologiques, énergétiques, économiques et sociales, ainsi que guidé par la conviction que la transition énergétique est une occasion exceptionnelle de transformations profondes à tous ces égards, le FCTÉ a pour mission de contribuer à l’élaboration collective et à la mise en œuvre d’une transition écologique structurante et porteuse de justice sociale. 

Joignez-vous à une équipe enthousiaste, motivée et en plein essor! De nombreux projets sont en branle, l’effervescence est palpable alors que les forces vives du Québec sont rassemblées pour créer la vague de changements systémiques dont le Québec a besoin pour que s’opère l’urgente transition socio-écologique. Rien de mieux que l’action pour combattre l’éco-anxiété – venez faire l’histoire avec nous ! 

A la base de nos actions, le projet « Québec ZéN » (zéro émission nette), qui est une initiative de dialogue social ayant pour but d’accélérer la transition juste vers la société carboneutre et plus résiliente de demain. La première phase de ce projet s’est achevée par l’adoption de la Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité. Lancée en mai 2021, la deuxième phase de Québec ZéN marque le passage à l’action. Intitulée « Collectivités ZéN », elle a pour but de soutenir l’émergence et le déploiement de Chantiers de transition juste dans plusieurs territoires du Québec. Plus de détails sur le volet Collectivités ZéN du projet Québec ZéN.

Le travail en équipe est valorisé, en mode cocréation et «organisation participative et apprenante». Répartie partout au Québec, notre équipe doit cultiver ses liens à distance, mais son enthousiasme avale les kilomètres !

Rôles et tâches

La personne recherchée agira comme chargé.e de projet pour le projet Collectivités ZéN. En collaboration avec l’autre chargée de projet au dossier,  elle travaillera en interaction avec les comités, membres et partenaires du FCTÉ. Ses responsabilités seront déterminées conjointement avec la coordination générale et l’équipe de projet, en fonction des besoins du projet ainsi que des capacités et intérêts de la personne et des autres membres de l’équipe. Elles pourront inclure :

  • Coordination : élaboration de plans d’action et plans de travail, coordination des parties prenantes et des diverses instances du projet, organisation, animation et suivi de rencontres, d’activités et de dossiers en lien avec Collectivités ZéN.
  • Soutien : accompagnement des Chantiers de transition selon leurs besoins (administration, logistique, planification, gestion, animation, réseautage, recherche, communications, mobilisation). 
  • Codéveloppement d’activités de formation et de coffres à outils d’accompagnement des Chantiers de transition, de planification et de gestion, de mobilisation, de communication, d’évaluation, etc.
  • Supervision : de stagiaires, de sous-traitant.e.s 
  • Administration – tâches administratives sous-jacentes aux autres responsabilités : gestion de sondages doodle, création de liens zoom, convocations et rappels, préparation des ordres du jour, prise de notes, classement et archivage des documents, gestion de la boîte courriel, correspondance, gestion d’ententes contractuelles, planification et suivis comptables.
  • Reddition de comptes : préparation et présentation de rapports 
  • Autres responsabilités, selon les besoins. 

Qualifications

La formation, les expériences de travail et les accomplissements personnels devraient permettre à la personne d’avoir acquis un ensemble de connaissances et de compétences pertinentes. 

  • Formation académique, expérience de travail et expérience personnelle : Le candidat ou la candidate devra démontrer qu’elle possède une formation ou une expérience pertinente dans un domaine lié à la transition énergétique ou à la gestion de projets, au développement territorial, aux communications, à l’animation de démarches collectives ou à l’éducation populaire autonome. 
  • Connaissance des enjeux de la transition socio-écologique : La personne devra démontrer une compréhension fine des enjeux de la transition écologique et énergétique juste. 
  • Connaissance du mouvement environnemental : La personne devra démontrer une excellente connaissance du mouvement environnemental. 
  • Maîtrise des outils informatiques : La personne devra travailler quotidiennement avec des documents partagés (Google docs, sheet…) et participera à des réunions en ligne. Elle doit maîtriser ces outils. Une assistance pourra lui être fournie pour faciliter son apprentissage. 
  • Langues : Le français doit être parfaitement maîtrisé. La maîtrise de l’anglais ou d’une autre langue est un atout. 

Qualités recherchées

  • Aptitude au travail d’équipe : le ou la candidat.e doit avoir de solides aptitudes pour le travail en équipe et les décisions de groupe. 
  • Capacité d’adaptation : notre organisation est une coalition, mais aussi un mouvement, au cœur d’un des grands dossiers de l’heure. Ce contexte vient avec une réalité complexe mais dynamique, et avec l’intention d’être les catalyseurs d’une vague de changements systémiques. Le chemin est à tracer, ensemble: avec l’équipe, le comité de coordination et les membres. Dans ce contexte de structuration d’un mouvement, le leadership de tous sera un atout, de même que la capacité à s’adapter, co-créer, innover.
  • Polyvalence: La personne devra être polyvalente et devra aussi démontrer un bon sens de l’autonomie. 
  • Volonté claire d’établir une organisation interne du travail en mode gestion collaborative, axée sur ces valeurs communes : collaboration, solidarité, respect, inclusivité, autonomie, initiative, responsabilités partagées.

Conditions de travail

  • Type d’emploi : salarié, permanent.
  • Horaire et semaine de travail : Temps plein (35 heures par semaine). 
  • Honoraires: Selon l’échelle salariale en vigueur : 24$ à 27$ / heure selon l’expérience, avec augmentations annuelles et indexation. Versé aux deux semaines.
  • Vacances et autres avantages : 
    • 4 semaines de vacances d’été, après la période de probation
    • 2 semaines de congés payés pour la période des Fêtes
    • Congés santé et congé pour responsabilités familiales
    • Allocation mensuelle pour matériel informatique.
    • Horaire flexible

Lieu du travail : Télétravail. Le matériel informatique, le téléphone et la connexion Internet doivent être fournis par la personne embauchée. Allocation de 140 $ par mois pour aider à assumer ces dépenses.

Processus d’embauche

  • Les documents suivants doivent être acheminés d’ici le jeudi 8 juin 2022 :
    • CV
    • Lettre de motivation 
  • Envoyer par courriel  à Elisabeth Gibeau, coordonnatrice, à l’adresse suivante :  elisabeth.gibeau@pourlatransitionenergetique.org  
  • Le FCTÉ souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les personnes appartenant à un groupe discriminé à postuler et à souligner, si elles le souhaitent, cette appartenance dans leur candidature.