Recherché.e : Coordonnatrice générale ou Coordonnateur général

Poste disponible – Temps plein

Contexte et organisation

LE FRONT COMMUN POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (FCTÉ)

Créé en 2015, le Front commun pour la transition énergétique regroupe 90 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes représentant collectivement 1,8 million de personnes. Il rassemble des organisations qui contribuent à l’élaboration collective et à la mise en œuvre d’une transition énergétique structurante et porteuse de justice sociale.

Le Front commun pour la transition énergétique a adopté des critères pour une transition énergétique concrète et porteuse de justice sociale. Des efforts supplémentaires doivent être fournis afin d’incarner, notamment, les aspects d’inclusions et de représentation des diversités, incontournables pour la co-construction d’une transition juste pour toutes et tous.

Projet principal de l’organisation, le projet « Québec ZéN » (zéro émission nette) est une initiative de dialogue social ayant pour but d’accélérer la transition juste vers la société carboneutre et plus résiliente de demain. La première phase de ce projet s’est achevée le 23 octobre 2020 lors de l’adoption, par l’assemblée générale du Front commun, de la Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité. Sa deuxième phase marque le passage à l’action. Intitulée « Collectivités ZéN », elle a pour but de soutenir l’émergence et le déploiement de Chantiers de transition juste dans les collectivités du Québec. Plus de détails sur le volet Collectivités ZéN du projet Québec ZéN..

Rôle de la coordination générale

  • Porter la mission et les valeurs de l’organisation
  • Mettre en oeuvre les décisions et orientations établies par l’assemblée générale et le comité de coordination
  • Assurer le financement de l’organisme et la gestion budgétaire
  • Assurer une saine vie associative
  • Superviser et mobiliser les ressources humaines
  • Organiser la planification stratégique de l’organisme, en collaboration avec le comité de coordination
  • Établir et entretenir des partenariats en conformité avec les orientations et objectifs de l’organisation
  • Sur demande du comité de coordination, assurer la représentation de l’organisme dans l’espace public (médias et instances politiques)

Qualifications

  • Autonomie, esprit d’initiative et capacité d’organisation
  • Style de gestion collaboratif, favorable à la concertation entre les membres et partenaires
  • Excellente connaissance des enjeux écologiques et sociaux liés à la transition énergétique
  • Grande capacité à mobiliser les parties prenantes, à l’interne comme à l’externe
  • Bonne capacité à gérer l’incertitude et les situations complexes, en vue d’obtenir des résultats concrets
  • Excellente capacité de communication et d’écoute
  • Capacité à établir et entretenir des partenariats
  • Capacité à établir et entretenir un climat de respect et de confiance
  • Bonne connaissance de l’environnement institutionnel et politique québécois et canadien
  • Bonne capacité de rédaction et d’analyse

Exigences du poste

  • Diplôme universitaire reconnu dans un domaine pertinent (administration, gestion, environnement, affaires publiques) ou un ensemble acceptable d’études relatives au poste et d’expérience équivalente
  • Au moins 10 ans d’expérience de travail, notamment en gestion de projets intersectoriels à fort potentiel d’innovation, de préférence en environnement et/ou développement territorial, dont 3 ans à la direction.
  • Français écrit et parlé – anglais fonctionnel
  • Maîtrise des outils informatiques (ex: Google drive, Slack, Facebook)
  • Maîtrise d’un programme comptable, un atout
  • Expérience dans un OBNL, un atout

Conditions de travail

  • Type d’emploi : permanent.
  • Entrée en poste : immédiate.
  • Horaire et semaine de travail : temps plein. Disponibilités requises le jour (occasionnellement le soir et les fin de semaine), la semaine. Horaire flexible.
  • Salaire : selon les qualifications entre 60 000 $ et 75 000 $.
  • Lieu du travail : télétravail. Le matériel informatique et la connexion Internet doivent être fournis par la personne embauchée.

Processus d’embauche

  • Veuillez soumettre votre candidature par courriel avant le 1er mai 2021 à l’adresse info@pourlatransitionenergetique.org, en intitulant votre message « Candidature » et en joignant les documents suivants :
    • Curriculum vitae
    • Lettre de motivation portant sur les défis posés par le poste

Le FCTÉ souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les personnes appartenant à un groupe discriminé à postuler et à souligner, si elles le souhaitent, cette appartenance dans leur lettre de motivation.