Chargé.e de projet – Transition écologique, inclusivité et justice sociale pour le Front commun pour la transition énergétique.

Contrat salarié à durée indéterminée : jusqu’à 35 h/sem.

Vous êtes animé.e par les enjeux d’inclusion, de diversité et de transition juste ? La gestion de projet, le relationnel, les démarches collectives et de co-construction n’ont pas de secrets pour vous ? Vous voulez mettre vos compétences, votre énergie et votre créativité au service de la transition socio environnementale ?

Postulez dès maintenant ! L’affichage est à durée indéterminée, nous cherchons la perle rare.

Contexte et organisation

LE FRONT COMMUN POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (FCTÉ)

Joignez-vous à une équipe enthousiaste, motivée et en plein essor! De nombreux projets sont en branle, l’effervescence est palpable alors que les forces vives du Québec sont rassemblées pour créer la vague de changements systémiques dont le Québec a besoin pour que s’opère l’urgente transition socio-écologique. Rien de mieux que l’action pour combattre l’éco-anxiété – venez faire l’histoire avec nous ! 

Créé en 2015, le FCTÉ regroupe près de 90 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes représentant collectivement 1,8 million de personnes. Conscient de l’interdépendance des dimensions écologiques, énergétiques, économiques et sociales, ainsi que guidé par la conviction que la transition énergétique est une occasion exceptionnelle de transformations profondes à tous ces égards, le FCTÉ a pour mission de contribuer à l’élaboration collective et à la mise en œuvre d’une transition écologique structurante et porteuse de justice sociale. 

Nous sommes conscient.e.s que les changements climatiques affectent plus fortement certaines populations: femmes, personnes racisées, Premiers Peuples, personnes en situation de handicap, personnes en situation de pauvreté, etc. C’est pourquoi le Front commun pour la transition énergétique a adopté des critères pour s’assurer d’une transition énergétique porteuse de justice sociale. Des efforts supplémentaires doivent être fournis afin d’incarner, notamment, les aspects d’inclusivité et de représentation juste des diversités, incontournables pour la co-construction d’une transition énergétique porteuse de justice sociale pour tous.tes. La présente embauche s’inscrit dans cette volonté.

A la base de nos actions, le projet « Québec ZéN » (zéro émission nette), qui est une initiative de dialogue social ayant pour but d’accélérer la transition juste vers la société carboneutre et plus résiliente de demain. La première phase de ce projet s’est achevée par l’adoption de la Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité. Lancée en mai 2021, la deuxième phase de Québec ZéN marque le passage à l’action. Intitulée « Collectivités ZéN », elle a pour but de soutenir l’émergence et le déploiement de Chantiers de transition juste dans plusieurs territoires du Québec. Plus de détails sur le volet Collectivités ZéN du projet Québec ZéN.

Le travail en équipe est valorisé, en mode cocréation et «organisation participative et apprenante». Répartie partout au Québec, notre équipe doit cultiver ses liens à distance, mais son enthousiasme avale les kilomètres !

Rôles et tâches

La personne recherchée agit comme facilitatrice aux inclusions, alliances, diversités et convergences. Elle aura  comme mandats principaux de contribuer à amener l’organisation à :

  • Nourrir une compréhension des liens entre la justice climatique et la justice sociale ainsi que la mise en place de moyens d’action qui conjuguent ces éléments. 
  • Mettre en place des pratiques favorisant l’inclusivité et la représentation juste des diversités dans l’ensemble de ses activités afin d’améliorer l’accessibilité à la participation aux activités du FCTE pour des membres de communautés/secteurs traditionnellement exclus et actuellement peu présents au sein de l’organisation.  (inclut la rédaction d’un code de pratiques solidaires);
  • Tisser des liens avec des communautés vulnérabilisées en vue de, notamment :
    • Écouter leurs perspectives quant aux priorités actuelles; 
    • Connaître leurs visions de la transition socio-écologique à mettre en place;
    • Identifier et mieux comprendre nos angles morts; 
    • Explorer des collaborations souhaitées et ce qui les rendraient possibles;
    •  Proposer des changements à réaliser au sein du Front commun pour la transition énergétique;
  • Le mandat inclut notamment les volets suivants :
    • Codéveloppement d’activités de formations et d’outils
    • Codéveloppement d’outils de diffusion d’informations spécifiques
    • Développement de pratiques solidaires 
    • Accompagnement à la création d’une instance consultative 
    • Soutien aux pratiques d’inclusions au sein des Collectivités ZéN
    • Rencontres de travail avec des collègues, des membres du Front commun, des partenaires, des scientifiques, des acteurs du milieu.

La personne chargée de projet travaillera en interaction avec l’équipe, dont la chargée de projets- Alliances et solidarités avec les Premiers Peuples, les comités, les membres et les partenaires du FCTÉ. 

Ses responsabilités pourront inclure :

  • Soutien : accompagnement, selon leurs besoins, des différentes instances du FCTÉ
  • Coordination : organisation, animation et suivi de rencontres, d’activités et de dossiers en lien avec le plan d’action Inclusions, alliances et convergences, correspondances, soutien à la planification.
  • Supervision : de stagiaires, de sous-traitant.e.s
  • Réseautage : recherche de partenaires et mise en relation
  • Rédaction : Rédaction et co-rédaction de documents internes et externes
  • Autres responsabilités, selon les besoins.

Qualifications

La formation, les expériences de travail et les accomplissements personnels devraient permettre à la personne d’avoir acquis un ensemble de connaissances et de compétences pertinentes. 

  • Formation académique, expérience de travail et expérience personnelle : la personne candidate devra démontrer qu’elle possède une formation ou une expérience pertinente dans un domaine lié à la transition écologique ou à la gestion de projets, aux communications, à l’animation de démarches collectives ou à l’éducation et la sensibilisation, spécialement en lien avec des communautés et/ou secteurs marginalisés.
  • Connaissance des enjeux de la transition énergétique – écologique : la personne devra démontrer une compréhension des enjeux de la transition juste. 
  • Bonne connaissance des approches intersectionnelles
  • Maîtrise des outils informatiques : la personne devra travailler quotidiennement avec des documents partagés (Google docs, sheet…) et participera à des réunions en ligne. Elle doit maîtriser ces outils. 
  • Langues : le français doit être maîtrisé à l’oral et à l’écrit. Capacité à travailler en anglais. 

Qualités recherchées

  • Aptitude au travail d’équipe : le ou la candidat.e doit avoir de solides aptitudes pour le travail en équipe et les décisions de groupe. 
  • Capacité d’adaptation : notre organisation est une coalition, mais aussi un mouvement, au cœur d’un des grands dossiers de l’heure. Ce contexte vient avec une réalité complexe mais dynamique, et avec l’intention d’être les catalyseurs d’une vague de changements systémiques. Le chemin est à tracer, ensemble: avec l’équipe, le comité de coordination et les membres. Dans ce contexte de structuration d’un mouvement, le leadership de l’équipe sera un atout, de même que la capacité à s’adapter, co-créer, innover.
  • Polyvalence: La personne devra être polyvalente et devra aussi démontrer un bon sens de l’autonomie. 

Conditions de travail

  • Type d’emploi : salarié, avec contrat à durée indéterminée.
  • Entrée en poste : Dès que possible
  • Horaire et semaine de travail : 35 heures par semaine
  • Honoraires: Entre 24$ et 27$ de l’heure
  • Lieu du travail : Télétravail. Le matériel informatique, le téléphone et la connexion Internet doivent être fournis par la personne embauchée. Allocation de 140 $ par mois pour aider à assumer ces dépenses.
  • Quatre semaines de vacances l’été, deux semaines pendant le temps des Fêtes, politique de droit à la déconnexion, ateliers sur l’éco-anxiété organisés deux fois par année. 
  • Volonté claire d’établir une organisation interne du travail en mode gestion collaborative, axée sur ces valeurs communes : collaboration, solidarité, respect, inclusivité, autonomie, initiative, responsabilités partagées.

Processus d’embauche

  • Nous approchons actuellement les groupes alliés et partenaires afin de trouver la personne recherchée. Nous étudierons les candidatures au fur et à mesure de leur envoi. Les documents suivants doivent être acheminés:
    • CV
    • Lettre de motivation 
  • Envoyer par courriel  à Elisabeth Gibeau, coordonnatrice, à l’adresse suivante :  elisabeth.gibeau@pourlatransitionenergetique.org  
  • Le FCTÉ souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les personnes appartenant à un groupe discriminé à postuler et à souligner, si elles le souhaitent, cette appartenance dans leur candidature.