Dans le cadre de la phase « En action » du projet Québec ZéN (zéro émission nette), « Transition juste en milieu de travail » est un projet fédérateur de grande envergure qui marque le passage à l’action climatique dans nos milieux de travail.

L’objectif du programme est de favoriser et soutenir la mobilisation, la formation, la planification et la mise en place de mesures pour la transition juste des milieux de travail vers la carboneutralité.

Critères de sélection des projets

1. Les projets soumis doivent être déposés par une association de travailleurs et de travailleuses accréditée par le Tribunal administratif du travail. Celle-ci doit également être membre du Front commun pour la transition énergétique (FCTÉ);

Découvrez aujourd’hui les membres syndicaux du FCTÉ : 

– Confédération des syndicats nationaux (CSN)
– Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM)
– Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)
– Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)
– Union des employés et employées de service -section locale 800 (UES800)
– Fédération autonome de l’enseignement (FAE)
– Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
– Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
– Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)
– Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Pour en savoir plus sur notre collaboration avec nos membres, consultez notre page internet, Section “Syndicats”.

2. Les projets soumis doivent respecter les Critères d’une transition porteuse de justice sociale développés par le FCTÉ et viser la mobilisation des travailleurs et travailleuses, dans une perspective de dialogue social;

3. Les projets soumis doivent porter sur :

  • Une démarche visant la réduction de l’empreinte écologique d’un milieu de travail défini;

ou

  • Une démarche visant à réduire l’empreinte écologique d’un secteur en particulier, pouvant toucher plusieurs milieux de travail;

et

  • Une démarche favorisant l’implication active des travailleurs et travailleuses.

Axe transversal : Diversité et inclusivité

Axe pris en compte lors de la sélection des projets mais également en continu. Les actions en ce sens et leur forme pouvant évoluer et s’améliorer tout au long du processus.

  • Une préoccupation pour l’aspect diversité et inclusivité, par exemple un respect des besoins particuliers, points de vue et potentiels des travailleurs·euses, facilitera l’acceptation des projets;
  • Les projets qui prendront en compte la composition du milieu de travail, son impact social à l’égard des femmes, des minorités en situation de vulnérabilité ou des Premiers Peuples se verront accorder une attention particulière par le comité de sélection

Nature du soutien

Le soutien accordé par le FCTÉ sera de nature technique et financière :

Soutien technique : le FCTÉ offrira du service-conseil afin d’accompagner les porteurs de projets au cours de la démarche. Celui-ci leur offrira du service-conseil sur les projets retenus pour la structuration et la planification de la démarche, incluant le soutien dans la planification de création d’outils, ainsi que le référencement vers des ressources appropriées selon les besoins.

Soutien financier : le FCTÉ remboursera les frais encourus sur présentation des justificatifs pour la réalisation de la démarche jusqu’à concurrence de :

  • Jusqu’à 23 750$ pour un maximum de 5 ans au total pour une démarche visant à réduire l’empreinte écologique d’un milieu de travail;

  • Jusqu’à 71 250 $ au total pour une démarche visant à réduire l’empreinte écologique d’un secteur (ex. hospitalier, transformation alimentaire, commerce de détail, construction, etc.), sur une période maximale de 5 ans. Un projet peut être considéré comme sectoriel si, par exemple :
    • Il se déploie dans plus d’un milieu de travail d’un même secteur
    • Il vise à produire des outils transférables à plusieurs établissements

Frais admissibles

  • Libérations syndicales
  • Salaires défrayés par le syndicat
  • Honoraires professionnels
  • Fournitures
  • Matériaux

Frais non admissibles

  • Équipement
  • Immobilisations
  • Frais de gestion
  • Frais relatifs aux opérations courantes du milieu de travail concerné (et du syndicat)

Présentation de la demande

L’association de travailleurs·euses porteuse du projet est invitée à soumettre une demande écrite par l’entremise du formulaire ci-dessous. Lors de la sélection, une attention particulière sera portée à la définition du défi, davantage qu’à la définition de la solution. Cette dernière verra le jour lors de la démarche d’accompagnement par le Front commun pour la transition énergétique.

La période de dépôt des projets s’est clôturée le 30 avril 2023. La prochaine période sera annoncée sous peu.

Sélection des projets

Un comité de sélection, composé de trois personnes nommées par consensus par les organisations syndicales, recommandera les projets sélectionnés au comité de coordination du FCTÉ qui avalisera ces choix.

Un projet sur 3 ans

Dans la phase initiale de 3 ans (2023, 2024 et 2025) du projet, un maximum de 12 projets sera déployé. Ce nombre assure une diversité de problématiques, de dynamiques et de réalités professionnelles. En même temps, il permet de fournir un appui soutenu aux projets pilotes afin d’assurer leur succès et de maximiser l’effet multiplicateur du projet.