Offre d’emploi: Chargé·e de projet – Chantier collectivités ZéN Gaspésie

Le Front commun pour la transition énergétique et le Chantier Collectivités ZéN (zéro émission nette) Gaspésie sont à la recherche d’une personne débrouillarde et talentueuse afin de combler le poste de chargé·e de projet du Chantier.

Gaspésie


Contexte et organisation

LE FRONT COMMUN POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (FCTÉ).

Créé en 2015, le FCTÉ regroupe plus de 75 organisations environnementales, citoyennes, syndicales, communautaires et étudiantes représentant collectivement 1,8 million de personnes. Conscient de l’interdépendance des dimensions écologiques, énergétiques, économiques et sociales, ainsi que guidé par la conviction que la transition énergétique est une occasion exceptionnelle de transformations profondes à tous ces égards, le FCTÉ a pour mission de contribuer à l’élaboration collective et à la mise en œuvre d’une transition écologique structurante et porteuse de justice sociale. 

LE PROJET COLLECTIVITÉS ZÉN GASPÉSIE

Tenant compte des crises climatiques, sociales, de biodiversité, économiques et politiques, Collectivités ZéN Gaspésie a pour mission d’informer et de susciter des dialogues afin de co-construire et réaliser une transition socio-écologique comportant une sortie de la dépendance aux hydrocarbures et qui soit porteuse de résilience et de justice sociale grâce au pouvoir d’agir collectif en territoire gaspésien, territoire Mi’gmaq non cédé et lié au Traité de Paix et d’amitié de 1760.

Collectivités ZéN Gaspésie a vu le jour en mars 2022. Les membres du comité initiateur sont le Cégep GÎM, l’UQAR (développement des territoires), le CIRADD, le Regroupement des organismes communautaires GÎM, le Conseil central GÎM de la CSN, la Direction régionale de santé publique GÎM, la Table de concertation des groupes de femmes GÎM, la communauté Mi’gmaq de Gespeg, le Conseil régional de l’environnement GÎM, le Conseil de l’eau du nord de la Gaspésie, Environnement Vert Plus et le regroupement citoyen Solidarité Gaspésie.

Le mandat

 La personne chargée de projet relèvera de la Coordination générale du Front commun et du comité initiateur de Collectivités ZéN Gaspésie. Son mandat se subdivisera en deux volets :

Volet territorial (représentant 75% du temps d’emploi)

En soutien aux membres du comité initiateur de Collectivités ZéN Gaspésie, la personne chargée de projet :

  • Coordonnera la mise en œuvre du plan d’action territorial et le déploiement local des programmes nationaux, dont l’organisation des activités locales des Semaines d’actions ZéN;
  • Participera à la recherche de fonds pour l’organisation;
  • Mobilisera les organismes au sein d’un Chantier de transition portant une vision commune et un plan d’action commun pour faire cheminer leur collectivité vers la carboneutralité et une résilience accrue, dans un esprit de solidarité et de justice sociale;
  • Contribuera à élargir graduellement le cercle des membres et partenaires du Chantier tout et en assurant la participation des populations marginalisées;
  • Assumera les tâches administratives et logistiques essentielles à la bonne marche du Chantier.

Volet national (représentant 25% du temps d’emploi)

En concertation avec l’équipe nationale du Front commun pour la transition énergétique et les chargé.e.s de projets des autres Chantiers ZéN, la personne chargée de projet :

  • Assurera la participation du Chantier Collectivités ZéN Gaspésie aux instances nationales du Front commun ;
  • Contribuera à la conception et au déploiement des programmes et projets communs du réseau national de Chantiers.

Qualifications

  • Les principales qualités recherchées sont le leadership, l’autonomie et la capacité à mobiliser les gens.
  • Formation académique, expérience de travail et expérience personnelle : Formation et/ou expérience pertinente dans un domaine lié à la transition écologique ou à la gestion de projets, aux communications, à l’animation de démarches collectives ou à l’éducation relative à l’environnement.
  • Connaissance des enjeux de la transition énergétique : Compréhension des enjeux de la transition énergétique porteuse de justice sociale.
  • Connaissance du mouvement environnemental : Excellente connaissance du mouvement environnemental.
  • Maîtrise des outils informatiques, des outils de gestion de projets et des applications de réunions en ligne. (Un soutien à l’apprentissage sera disponible si requis.)
  • Langues : Excellente maîtrise du français parlé et écrit. Connaissance suffisante de l’anglais pour communiquer avec les communautés anglophones et leurs organisations.

Conditions de travail

Type d’emploi : Emploi temporaire à temps plein (à discuter avec la personne retenue).

  • Entrée en poste : Le plus tôt possible.
  • Durée du contrat salarié : 30 semaines (avec possibilité de prolongement).
  • Horaire et semaine de travail : De jour ‒ occasionnellement le soir ou la fin de semaine. Horaire flexible sous réserve d’une entente avec l’employeur.
  • Salaire : Compétitif, versé aux deux semaines.
  • Lieu de travail : La personne habite la péninsule gaspésienne et travail de son domicile si possible, une autre formule pourrait être disponible au besoin. Le matériel informatique et la connexion Internet doivent être fournis par la personne embauchée. Entente de facilitation possible.
  • Les conditions de travail seront négociées avec Collectivités ZéN Gaspésie et le Front commun pour la transition énergétique.

Pour postuler

Un curriculum vitae et une lettre de motivation doivent être acheminés à collectivitezen.gaspesie@gmail.com avec pour sujet : « Chargé.e de projet – Collectivités ZéN Gaspésie ».

Nous encourageons les personnes suivantes à postuler : les personnes autochtones, immigrantes, racisées, LGBTQIA2S+, les parents monoparentaux, les personnes ayant vécu une institutionnalisation médicale ou carcérale et les personnes en situation de handicap (cette liste n’est pas exhaustive et nous reconnaissons que ces expériences peuvent être croisées). Nous vous invitons à le mentionner dans votre lettre de motivation. Il est laissé à votre discrétion d’en préciser ou non les raisons, et aucune question ne vous sera posée à ce sujet lors du processus d’embauche.

Compte tenu de l’urgence de pourvoir ce poste, nous procéderons à l’analyse des candidatures reçues au fur et à mesure de la réception de celles-ci et à la réalisation des entrevues à partir du 1er septembre 2022.